GAO PLEURE PLEURE ET PLEURE

Triste est mon regard dans cette ville triste

Cette ville qui pleure en enterrant ses fils par soixantaine

Triste nous sommes dans cette grande ville  triste

Cette ville qui compte ses blessés par centaine

Tristes les jours dans cette vie triste

Cette vie qui  de jour en jour s’attriste

Comme une veuve de vingt ans

Triste ce monde qui fait pleurer ses enfants

Ces pauvres enfants déjà TRISTES en naissant !!!!!

 

GAO ! GAO ! GAO ! GAO !

Déesse au cœur en lambeaux

Grande reine au regard brillant de larmes !

Qui a laissé  les salauds semer  le chao ?

Ce chao qui  t’a imposé la tenue funeste de  désolation

Qui a laissé le démon s’emparer de ton âme. ?

Qui a donc manqué de sonner l’alarme ?

Mais de quelle folie  est  atteint ce monde en ébullition

Qui fait des  armes un moyen de distraction ?

 

Ö ! Gao ! Grande reine au regard sombre

Jamais personne ne te mettra en décombre !

Paix à l’âme des tiens

DES MIENS

Plus jamais que SATAN ne triomphe !!!

 

Fatoumata KEITA NIARE

fatoumata_keita

 

Tous les articles postés par admin

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>