Vendredi 27 Novembre 2020
Banniere SAma Money

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

A la une

Affaire CNPM : Le délibéré mis au vendredi 30 octobre 2020

L’Affaire concernant Mamadou Sinsy Coulibaly contre Diadiè dit Amadou Sankaré démarrée, le 13 octobre 2020, au tribunal de la commune IV du district de Bamako connaîtra son épilogue, le vendredi 30 octobre 2020.

Lors de l’audience tenue, le vendredi 23 octobre 2020, le juge du tribunal de la commune IV de Bamako a décidé de mettre l’affaire en délibéré pour le vendredi 30 octobre prochain.

Le président du tribunal de la commune 4 de Bamako a signé une ordonnance gracieuse autorisant l’occupation des locaux du Patronat par les membres de la liste de Diadié dit Amadou Sankaré, le 12 octobre 2020. Dès le lendemain, le mardi 13 octobre 2020, les avocats de Mamadou Sinsy Coulibaly ont saisi le tribunal de première instance de la commune IV du district de Bamako d’un référé d’heure à heure aux fins de rétracter cette ordonnance gracieuse. L’audience devrait se tenir le même mardi 13 octobre 2020 à 15 heures, mais les avocats de Diadiè dit Amadou Sankaré ont pu obtenir le report de l’audience pour le vendredi 16 octobre 2020 à 15 heures. Mais, le vendredi 16 octobre 2020, l’audience n’a pas pu se tenir. Le juge a décidé de renvoyer l’audience au lundi 19 octobre 2020.

Effectivement, le lundi 19 octobre 2020, les avocats de Mamadou Sinsy Coulibaly ont déposé leurs observations au tribunal de grande instance de la commune IV du district de Bamako. Et le juge a renvoyé l’audience au vendredi 23 octobre 2020 pour permettre aux avocats de Diadiè dit Amadou Sankaré de répliquer aux observations écrites déposées. Ce qui fut fait par les avocats de Diadiè dit Amadou Sankaré lors de l’audience tenue, le vendredi 23 octobre 2020, au tribunal de première instance de la commune IV de Bamako. Ayant entre ses mains les arguments des deux parties, le juge du tribunal de la commune IV a décidé de mettre l’affaire en délibéré pour le vendredi 30 octobre 2020. « Les avocats de Diadiè dit Amadou Sankaré ont déposé leurs observations et le juge nous a demandé ce que nous souhaitons. Je lui ai dit qu’il peut mettre (l’affaire) en délibéré. Donc, il a mis en délibéré pour le vendredi 30 octobre 2020 à 15 heures.

On est optimiste », a souligné Me Sékou Oumar BARRY, un des avocats de Mamadou Sinsy Coulibaly après l’audience. Selon lui, Mamadou Sinsy n’est pas quelqu’un qui va corrompre les magistrats au Mali. En outre, Me Barry s’étonne de voir comment une ordonnance gracieuse sans aucune formule exécutoire peut être exécutée comme cela l’a été le 12 octobre 2020. « C’est une honte pour la République », a-t-il dit. A défaut d’avoir gain de cause, Me BARRY précise qu’il fera appel automatiquement.

A rappeler que le report de l’assemblée générale élective du Conseil national du patronat (CNPM) du 26 septembre, refusé par le candidat Diadié dit Amadou Sankaré continue de faire des vagues. En effet, on se retrouve aujourd’hui avec deux bureaux qui se disputent la légitimité. La liste présidée par Diadié dit Amadou Sankaré, qui n’a pas attendu la nouvelle date fixée au 8 Octobre 2020 pour la tenue de l’assemblée générale élective, a maintenu la date du 26 septembre. Les résultats sont sans surprise : Diadié est proclamé élu par cette tendance. Le président sortant Mamadou Sinsy Coulibaly sera réélu le 8 octobre suite à l’assemblée générale élective du CNPM. Aujourd’hui, on est en face de deux tendances des patrons, l’une et l’autre se réclamant de Mamadou Sinsy Coulibaly ou de Diadié dit Amadou Sankaré. En attendant une décision de justice, nous sommes en présence d’une organisation à deux têtes.

Aguibou Sogodogo

Source : Le Républicain

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Vents de Chine

Blog

Édito : IBK, une ambition manquée pour le Mali ?

Quelle action imprimer désormais à la marche de l'État ?

Le Mali, en pièces détachées, les positions se cristallisent, la gouvernance orageuse et le peuple meurtri. L'urgence, c'est de sauver la patrie en danger. Tout le reste n'est que littérature. 

Lire la suite

Ecoutez

« DIS ! » Le Débat Interactif du Soir

Appelle-nous et donne ton point de vue sur une question d’actualité (politique, économique, culturelle, religieuse, etc.). Pas de sujets tabous : arguments, contre arguments ! Dis-nous tout !

23 Novembre


JÒ KÓNO

 

Réécoutez votre émission de débat politique en bambara.

Dans JÒ KÓNO, Moussa Timbiné reçoit Lieutenant Daouda Konaté, secrétaire général du syndicats des surveillants de prison.

10 Novembre

© Dépêches du Mali 2012 - 2020