Mercredi 23 Septembre 2020
Banniere SAma Money

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

A la une

Inondations à Gao : UN MORT ET DES DÉGÂTS MATÉRIELS IMPORTANTS

Lundi soir, la ville de Gao a été arrosée par de fortes pluies. Le directeur régional du développement social et de l’économie solidaire de Gao, Moussa Misso, a expliqué que les fortes pluies de la veille ont causé la mort d’un enfant de cinq mois au quartier Aljanabandia. Selon lui, c’est le mur de la concession en banco où dormait l’enfant qui s’est écroulé sur le gamin.

Des maisons sont inondées et des murs se sont écroulés dans le même quartier, a constaté Moussa Misso qui a ajouté que des agents de son service en collaboration avec les chefs de quartier sont sur le terrain pour procéder à une évaluation de la situation.

Selon les services météo, il est tombé 48 mm de pluies. Pire ces eaux se sont ajoutées à celles déjà stagnantes dans presque toutes les rues de la Cité des Askia. Hier encore certaines familles continuaient d’évacuer de l’eau de leur concession avec les moyens du bord, les unes avec des sceaux et les autres avec des motopompes.

Le commerçant Hamdi Ould Hamma fait partie des victimes des inondations. Sur place, nous avons constaté que sa concession en banco de trois chambres était complètement éventrée.

Sous les décombres, gisent les marchandises d’une valeur de 15 millions de Fcfa composées de six tonnes de sucre, cinq tonnes de lait et sept tonnes de spaghettis, selon les estimations du commerçant.

Au 4è Quartier Aljanabandia, plusieurs murs et des maisons se sont effondrés. Des propriétaires continuaient à évacuer l’eau.

Abdourhamane Touré

Amap-Gao

Source : l’Essor

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Vents de Chine

Blog

Édito : IBK, une ambition manquée pour le Mali ?

Quelle action imprimer désormais à la marche de l'État ?

Le Mali, en pièces détachées, les positions se cristallisent, la gouvernance orageuse et le peuple meurtri. L'urgence, c'est de sauver la patrie en danger. Tout le reste n'est que littérature. 

Lire la suite

Ecoutez

« DIS ! » Le Débat Interactif du Soir

Thème : Qu’est-ce que les militaires reprochent aux personnalités toujours détenues à Kati ? Ont-ils le droit de les retenir ?

17 Septembre


JÒ KÓNO

 

Réécoutez votre émission de débat politique en bambara.

Dans JÒ KÓNO, Moussa Timbiné reçoit Monsieur Tahirou Bah, membre du mouvement Espoir Mali Koura.

15 Septembre

© Dépêches du Mali 2012 - 2020