Samedi 19 Septembre 2020
Banniere SAma Money

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

A la une

Rassemblement de ce mardi : Le M5-RFP appelle à la mobilisation

L’autorité morale du M5-RFP, l’imam Mahmoud Dicko, est en phase avec les responsables du M5-RFP, qui projettent d’organiser demain un grand rassemblement au Monument de l’Indépendance.

Il a également dit avoir la même vision avec le Chérif Bouyé Haïdara de Nioro concernant la gestion des affaires du pays. L’annonce a été faite hier à la faveur d’un point de presse animé par le leader religieux au siège de la Coordination des mouvements de soutien à l’imam Mahmoud Dicko (CMAS).

Dans son intervention, l’imam Dicko a réitéré sa disponibilité au dialogue pour trouver une solution à la crise qui secoue le pays.

Cependant, il dira que ni «l’immixtion de personnes étrangères», encore moins le bras de fer engagé par les autorités ne permettront aux Maliens de régler les problèmes du pays. «Il n’y a pas de bras de fer entre le peuple et celui qu’il a élu», a-t-il martelé. Il est aussi revenu sur les tragiques événements de la mi-juillet, confiant avoir demandé au chef du gouvernement l’identité de ceux qui ont pu envoyer « des forces pour aller tuer devant mon domicile». Cette gouvernance, selon lui, nous conduit vers l’abîme. Raison pour laquelle, il a, une nouvelle fois, exprimé sa volonté de voir le Premier ministre démissionner.

Mahmoud Dicko révélera que des «instructions seraient venues d’un pays étranger afin d’imposer le maintien de ce dernier à la Primature pour un agenda qu’eux seuls savent». Aussi, il a montré son étonnement qu’un chef de gouvernement qui «n’a aucune légitimité se mette à élaborer une feuille de route». Il a également eu une pensée pour les militants du M5 arrêtés et condamnés.

L’autorité morale du M5 a appelé ses concitoyens à massivement participer au rassemblement de ce mardi, mais sans violence.

Vendredi, les leaders du M5 avaient aussi animé une conférence de presse pour annoncer la manifestation de demain. Comme d’habitude, plusieurs ténors de la contestation étaient présents à la rencontre.

Le coordinateur général de la CMAS Issa Kaou N’Djim a tenu à éclaircir toute idée de fissure au sein du M5-RFP, avant de charger le président de la République. Choguel Kokala Maïga a abondé dans le même sens en dénonçant les récentes condamnations de certains militants du M5-RFP et de la CMAS. «Les arrestations arbitraires et les condamnations expéditives n’auront pas raison de la volonté du peuple», a-t-il lancé.

Aboubacar TRAORÉ

Source : l’Essor

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Vents de Chine

Blog

Édito : IBK, une ambition manquée pour le Mali ?

Quelle action imprimer désormais à la marche de l'État ?

Le Mali, en pièces détachées, les positions se cristallisent, la gouvernance orageuse et le peuple meurtri. L'urgence, c'est de sauver la patrie en danger. Tout le reste n'est que littérature. 

Lire la suite

Ecoutez

« DIS ! » Le Débat Interactif du Soir

Thème : Qu’est-ce que les militaires reprochent aux personnalités toujours détenues à Kati ? Ont-ils le droit de les retenir ?

17 Septembre


JÒ KÓNO

 

Réécoutez votre émission de débat politique en bambara.

Dans JÒ KÓNO, Moussa Timbiné reçoit Monsieur Tahirou Bah, membre du mouvement Espoir Mali Koura.

15 Septembre

© Dépêches du Mali 2012 - 2020