Mercredi 19 Février 2020
Banniere SAma Money

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

A la une

Processus de paix : « tous les combattants seront désarmés avant décembre »

Cette 37ème session du Comité de suivi de l’accord intervient dans un contexte de fortes tensions entre certains responsables de la Plate-forme. Ils ont d’ailleurs boycotté la session précédente tenue le mois dernier.

Pour gérer les dissensions au sein de ce groupe, le président de la Médiation algérienne annonce « une rencontre prochaine » avec ces parties signataires à Alger. Objectif : « trouver un compromis rapide ».

Car selon Ahmed Boutache, ces conflits internes entravent la mise en œuvre de l'accord. « Il y a eu l'initiative du ministre Tiébilé Dramé qui a engagé un processus en vue de leurs règlements, et maintenant cette initiative sera poursuite par d'autres notamment une rencontre très prochainement deux mouvements à Alger pour parachever le processus de règlement de la crise à laquelle est confrontée la plate-forme », a annoncé le médiateur algérien.

L’accord d’Alger peine à s’appliquer alors que le Centre du pays est confronté à une autre crise sécuritaire. Comment prendre en compte la situation du Centre dans le document de paix signé entre Bamako et les groupes armés du Nord ? La question divise les observateurs.

Cette 37ème session du Comité de suivi de l’accord d’Alger intervient au moment où plusieurs observateurs s’interrogent sur les raisons du retard pris dans sa mise en œuvre. Signé en juin 2015, cet accord devrait permettre le retour effectif de l’Etat à Kidal. Pour ces observateurs, « les autorités maliennes manquent de volonté à être présentes à Kidal ».

Source: Studio Tamani

Commentez avec facebook

Comments are now closed for this entry

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Vents de Chine

Blog

Professeur Ahmadou Aly Mbaye, à propos de la fin du F CFA : « l’ECO a le mérite d’éjecter la France du système »

La date du 21 décembre 2019 sera historique pour les pays de la Zone CFA, qui vient de connaitre le second important changement dans son arrangement institutionnel, en 75 ans d’existence, après la non-moins historique dévaluation de 1994.

Lire la suite

Fin de la formation des jeunes communicateurs traditionnels

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

La vie privée des prisonniers gondwanais

19 Février


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

[Vos réactions] Quel engagement des États-Unis pour la sécurité au Sahel

19 Février

 

 

© Dépêches du Mali 2012 - 2020