Mercredi 19 Février 2020
Banniere SAma Money

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

A la une

Moussa Mara, ancien Premier ministre : La Chine cherche des hommes d’affaires maliens

L’ancien Premier ministre Moussa Mara a animé une conférence de presse le 14 août 2019 sur les opportunités qu’offre la Chine. Tirant des enseignements de son récent voyage dans ce pays, il a expliqué que les autorités chinoises veulent faire entrer leur pays et son économie dans une nouvelle phase de croissance et de développement. « Depuis quelques années, elles ont ainsi engagé quelques chantiers importants destinés à améliorer durablement la situation économique mais aussi et surtout sociale de la Chine », a-t-il dit.

Mieux, selon Moussa Mara, la Chine ne veut plus seulement être le pays qui fait juste des routes et des ponds. La nouvelle politique cherche à mettre les hommes d’affaires chinois en contact avec ceux d’ailleurs. C’est pourquoi il a estimé qu’il appartient aux Maliens de saisir cette opportunité en faisant en sorte qu’il y ait plusieurs entreprises chinoises sur le sol malien afin de conquérir le marché sous régional.

Les chantiers portent, entre autres, visent à insérer davantage la Chine dans l’économie mondiale, améliorer la connectivité des pays pour accroitre les échanges et créer les conditions de la prospérité partagée entre les nations. L’initiative phare de cette stratégie est celle de la Ceinture et de la Route (Belt and road initiative BRI), destinée à ouvrir et à multiplier les voies de communication entre la Chine et le reste du Monde.

Principalement, il s’agit de connecter l’Europe et l’Afrique à travers l’Asie ; plus de 129 pays sont concernés (le Mali a signé la convention d’adhésion à la BRI le 25 juillet 2019), plus de 4 milliards de personnes, 1600 milliards de dollars investis et dans les 5 ans à venir plus de 1600 autres milliards attendus. « Cette initiative a pour ambition d’abolir la distance et le temps comme les télécommunications le font et de rendre les produits accessibles de part et d’autre du monde, à des coûts accessibles, contribuant à servir l’humanité », a commenté Moussa Mara.

La Chine envisage de promouvoir les services, l’économie de l’immatériel, les valeurs de responsabilité sociale, culturelle et environnementale destinées à rendre l’humanité plus solidaire et l’économie au service de l’homme. « La Chine a expérimenté l’économie sociale de marché avec la réussite d’utiliser ses capacités productives pour aider plus de 400 millions de personnes à sortir de la pauvreté, elle commence à expérimenter le concept de l’économie au service du bien être pour inciter les hommes d’affaires, individuellement ou en groupe, à ne plus se soucier seulement de profit mais de responsabilité sociale, environnementale voire culturelle », a déclaré l’ancien Premier ministre.

En clair, selon Moussa Mara, la cherche des hommes d’affaires maliens pour réussir l’ouverture du marché sous régional.

Soumaila T. Diarra

Source : Le Républicain

Commentez avec facebook

Comments are now closed for this entry

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Vents de Chine

Blog

Professeur Ahmadou Aly Mbaye, à propos de la fin du F CFA : « l’ECO a le mérite d’éjecter la France du système »

La date du 21 décembre 2019 sera historique pour les pays de la Zone CFA, qui vient de connaitre le second important changement dans son arrangement institutionnel, en 75 ans d’existence, après la non-moins historique dévaluation de 1994.

Lire la suite

Fin de la formation des jeunes communicateurs traditionnels

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

La vie privée des prisonniers gondwanais

19 Février


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

[Vos réactions] Quel engagement des États-Unis pour la sécurité au Sahel

19 Février

 

 

© Dépêches du Mali 2012 - 2020