Mercredi 14 Novembre 2018

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

A la une

Grève des écoles privées : Les élèves non étatiques pris en otage

La grève de l’Association des écoles privées agréées du Mali (AEPAM), est loin de connaitre son épilogue. Elle est plus que jamais déterminée à poursuivre cette lutte jusqu’à la satisfaction totale de ses doléances.

Cette situation prive beaucoup d’élèves du droit à l’école.

L’enseignement secondaire général privé est paralysé dans notre pays depuis quelques semaines. Pour cause, l’Association des écoles privées agréées du Mali réclame depuis plusieurs mois le paiement des frais scolaires et demi-bourses de l’année 2017-2018 des établissements privés.

Après deux semaines sans cours, les responsables l’AEPAM ne sont pas toujours prêts à ouvrir leurs portes sans la satisfaction de leurs doléances. "Nous avons attiré l’attention de tous les acteurs sur cette situation délicate, mais il n’y a pas de réactions allant dans le sens de l’apaisement. Une rentrée scolaire se prépare quand même", explique le secrétaire général de l’AEPAM, Abdoul Kassoum Touré.

Par ailleurs, cette grève prive des milliers d’enfants du droit à l’école. Elle joue aussi sur les élèves dont la prise en charge de l’éducation ne relève pas de l’Etat. Face à cette situation, le secrétaire général de l’AEPAM tente de rassurer les parents d’élèves. Pour lui, ils tenteront de rattraper le temps perdu dès la reprise des cours. "Pédagogiquement nous ne voyons aucune difficulté par rapport à ce retard que nous sommes en train d’accuser. C’est une habitude dans le système éducatif. C’est également une habitude dans le fonctionnement des écoles privées. En fin d’année, ceux qui sont dans les classes d’examen nous ne les libérons pas après les dernières évaluations, nous les gardons dans nos murs pour leur permettre d’avoir le maximum de chance de réussite aux examens".

Zié Mamadou Koné

Source: L'Indicateur du Renouveau

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Coup d'gueule

Issa N’Diaye à propos de la démocratie au Mali : « Le système électoral malien souffre d'un problème de légitimité »

Blog

 

Cheick Boucadry Traoré : « La gouvernance malienne est en crise.

… Une décentralisation inefficace, coercitive et non démocratique »

« Notre conviction est qu’il faut transformer le Mali au niveau de ses structures politiques et sociales artificiellement édifiées dans l’intérêt d’une classe politique corrompue et capricieuse et une soi-disant communauté internationale qui continue à traumatiser notre pays

Lire la suite

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

Candidats uniques

13 Novembre


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

[Vos réactions] RDC: Kamrhe et Tshisekedi retirent leur signature de l'accord

13 Novembre

 

 

© Dépêches du Mali 2012 - 2018