Mardi 22 Janvier 2019

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

A la une

Grève des écoles privées : Les élèves non étatiques pris en otage

La grève de l’Association des écoles privées agréées du Mali (AEPAM), est loin de connaitre son épilogue. Elle est plus que jamais déterminée à poursuivre cette lutte jusqu’à la satisfaction totale de ses doléances.

Cette situation prive beaucoup d’élèves du droit à l’école.

L’enseignement secondaire général privé est paralysé dans notre pays depuis quelques semaines. Pour cause, l’Association des écoles privées agréées du Mali réclame depuis plusieurs mois le paiement des frais scolaires et demi-bourses de l’année 2017-2018 des établissements privés.

Après deux semaines sans cours, les responsables l’AEPAM ne sont pas toujours prêts à ouvrir leurs portes sans la satisfaction de leurs doléances. "Nous avons attiré l’attention de tous les acteurs sur cette situation délicate, mais il n’y a pas de réactions allant dans le sens de l’apaisement. Une rentrée scolaire se prépare quand même", explique le secrétaire général de l’AEPAM, Abdoul Kassoum Touré.

Par ailleurs, cette grève prive des milliers d’enfants du droit à l’école. Elle joue aussi sur les élèves dont la prise en charge de l’éducation ne relève pas de l’Etat. Face à cette situation, le secrétaire général de l’AEPAM tente de rassurer les parents d’élèves. Pour lui, ils tenteront de rattraper le temps perdu dès la reprise des cours. "Pédagogiquement nous ne voyons aucune difficulté par rapport à ce retard que nous sommes en train d’accuser. C’est une habitude dans le système éducatif. C’est également une habitude dans le fonctionnement des écoles privées. En fin d’année, ceux qui sont dans les classes d’examen nous ne les libérons pas après les dernières évaluations, nous les gardons dans nos murs pour leur permettre d’avoir le maximum de chance de réussite aux examens".

Zié Mamadou Koné

Source: L'Indicateur du Renouveau

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Vents de Chine

« Prix Oumar Diallo » 3e édition

Presse (écrite/numérique) et radio

Termes de référence du concours – Modalités générales

Lire la suite

Coup d'gueule

Adame Ba Konaré, à propos de l’hécatombe perpétrée sur les Peuls : « La formidable cohésion a pris un grand coup et un tournant tragique »

Dans une publication, Pr Adame Ba Konaré, ancienne première dame et marraine de l’association Tabital Pulaaku internationale, dénonce les crimes perpétrés contre les communautés peules.

Pour moi, il s’agissait d’ancrer les communautés peules encore mieux dans des cadres étatiques soucieux d’harmonie sociale entre l’ensemble de leurs citoyens regroupés dans une communauté de destin.

Lire la suite

Blog

Lettre ouverte de Doumbi Fakoly à IBK : « La malédiction des Morts et des Vivants s’ébranle »

Ibrahima Boubacar Keïta le sais-tu ? La Spiritualité est la gestion du rapport du Monde Invisible au Monde Visible ; car les deux dimensions du temps et de l’espace sont imbriquées l’une dans l’autre ; tout événement dans l’une a des répercussions dans l’autre.

Lire la suite

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

Ils n'ont rien laissé

21 Janvier 


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

[Vos réactions] RDC: l'UA fait pression

21 Janvier

© Dépêches du Mali 2012 - 2019