Jeudi 22 Novembre 2018

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

A la une

Retour héroïque de Mamadou Gassama au bercail

Le samedi 16 juin 2018, celui dont le nom se trouve sur toutes les lèvres, le plus célèbre Mamadou Gassama, se rend à Bamako pour présenter à la nation tous les honneurs qu’il a reçus de part le monde, après son coup courageux de sauveur de vie qui va également changer toute sa vie.

C’était sur invitation de son excellence Ibrahim Boubacar Kei, chef de l’Etat du Mali. Il a été accueilli en Héros à l’aéroport international Modibo Keita de Sénou.

A l’annonce de son arrivée, l’aéroport international Modibo Keita était déjà à l’image d’accueillir celui qui était allé défendre les couleurs de la nation lors des compétions internationales.

Un beau public sorti de partout pour féliciter  et encourager ce jeune Malien dont le courage est sans équivoque, lui édifier que  son pays d’origine, le Mali, n’est pas resté indifférent à son acte de bravoure mais au contraire,  partage avec beaucoup de fierté les reconnaissances faites par le monde.

En un cortège ambiant, il a été conduit à son hôtel. Il doit être reçu prochainement par M. Ibrahim Boubacar Keita.

A noter que le jeune Gassama est   parti il y’a juste quelques années  en aventure par la mer comme beaucoup d’autres maliens.  Comme il le dit lui-même, il a bravé plusieurs difficultés. Il a été confronté à la mort en passant par la Libye pour tenter ensuite de rejoindre la France en traversant la mer.

Issa Djiguiba

Source: Le Pays

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Vents de Chine

Coup d'gueule

Issa N’Diaye à propos de la démocratie au Mali : « Le système électoral malien souffre d'un problème de légitimité »

Blog

 

Cheick Boucadry Traoré : « La gouvernance malienne est en crise.

… Une décentralisation inefficace, coercitive et non démocratique »

« Notre conviction est qu’il faut transformer le Mali au niveau de ses structures politiques et sociales artificiellement édifiées dans l’intérêt d’une classe politique corrompue et capricieuse et une soi-disant communauté internationale qui continue à traumatiser notre pays

Lire la suite

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

La classe moyenne

21 Novembre


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

[Vos réactions] «Rambo»: premier Centrafricain à la CPI

21 Novembre

 

 

© Dépêches du Mali 2012 - 2018