Dimanche 23 Septembre 2018
Bannière FISST

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

A la une

La France siffle-t-elle la fin de la récréation pour le MNLA ?

« Les déclarations d’indépendance de ses dirigeants sont nulles et non avenues », dixit Bernard Valero. 

C’est une sorte de mise en garde sans ambigüité, voire la fin de la récréation que le porte-parole du gouvernement français, M. Bernard Valero a laissé entendre au cours d’un point de presse. Bref et précis, il martela ceci : «Nous considérons la décision d’indépendance unilatérale nulle et non avenue».

Mieux, ce diplomate, précise aux dirigeants du MNLA «d’inscrire leurs actions dans le cadre d’un dialogue politique respectueux de l’ordre constitutionnel et de l’unité du pays».

« Cette déclaration de ce haut fonctionnaire du gouvernement français a été claire, limpide sans ambages au nom des autorités françaises dont faut-il le rappeler, la popularité dégringole de jour en jour au sein de l’opinion publique malienne comme peau de chagrin. Cette mise en garde de Paris devrait mettre un terme aux agissements des gars du MNLA et affidés qui n’a que trop durée, remarque D.D, cadre du Nord. Pour notre interlocuteur, « les agissements de ces indépendantes azawadiens, cette chimérique République dont leurs dirigeants (aile politique et militaire) ont fait couler trop de sang, de larmes, sans compter des dégâts matériels incommensurables jamais égalés dans notre histoire contemporaine, seule la France peut mettre fin ; ce qui fera monter la côte du gouvernement français au près des maliens qui doutent fort de la sincérité de Paris dans la crise multidimensionnelle que nous vivons depuis la chute du félon Général ATT », martèle O.T, cadre dans un ministère.

Attendons de voir quelle sera la réaction des kidalois pendant qu’à Bamako, le chef suprême des armées préparerait en symbiose, avec son PM, la riposte aux attaques meurtrières des hommes armés non identifiés tant qu’au Centre qu’au Nord.

Ces propos de Bernard Valéro ressemblent à un revirement à 90° de l’Elysée sous le règne du Président Emmanuel Macron que nous avons toujours interpelé sur la politique française au Mali, car, cet ancien colonisateur n’a pas le droit de laisser tomber ce grand pays où elle a tout à gagner puisqu’elle n’a jamais su payer la dette de sang que nos parents ont versé pour la libérer « des griffes » des nazis lors de la seconde guerre mondiale.

La Rédaction

Source: Mali Demain

Commentez avec facebook

Commentaires

0 #1 garcia 17-02-2018 17:28
Témoignage ! Je m’appelle Garcia, je veux partager avec vous mon histoire. Il y a de cela 3 mois environ, c'était le calvaire dans mon foyer. Les disputes entre mon mari et moi se répétaient jusqu'au jour ou il quitta la maison. Suite à cela j'en ai parlé avec une amie qui m'a donné les coordonnés d'un Marabout HOUNON AZE à qui je devais m'expliquer. Comme j'aime beaucoup mon mari j'ai contacté cet Grand T’Homme envoyer par Dieu pour m’aider qui m'a promis de me le faire revenir à la maison. J'ai donc suivie ces conseils et également fait des rituels. Exactement 3 jours après,mon époux est revenu en me suppliant de lui pardonner pour tout ce qu'il a pu me fait,et bien sure on s'est réconcilié. Ce fut un véritable miracle dans ma vie,je vous conseille de faire comme moi. Je vous assure que vous trouveriez satisfaction ou résolution à vos problèmes. Pour cela voici ses coordonnées :
Email:
Téléphone ou whatsapp : +229 66 54 77 77

Comments are now closed for this entry

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Blog

Dougoukolo Alpha Oumar Ba-Konaré, Psychologue clinicien : « L’identité peule apparaît comme un épouvantail symbolisant la menace djihadiste. Pourtant, cette identité est bien trop hétérogène pour établir un lien aussi simple ».

Les Peuls focalisent actuellement l’attention du fait de l’instrumentalisation de certains d’entre eux par des groupes fondamentalistes tentant de s’implanter localement dans le Sahel.

Lire la suite

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

La lettre CSM

21 Septembre


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

[Vos réactions] La Libre Antenne

21 Septembre

© Dépêches du Mali 2012 - 2018