Jeudi 19 Avril 2018

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

A la une

Nord du Mali : Iyad Ag Ghaly menace à nouveau

Le terroriste Iyad Ag Ghaly fait encore parler de lui à nouveau. Il écarte toute négociation et veut en découdre avec le Mali. La montée en puissance de l’armée malienne et l’opérationnalisation de la Force conjointe du G5 Sahel n’ont rien changé dans la volonté des groupes armés dans le Nord et le Centre du pays.

Pour preuve, la semaine dernière dans le vaste désert, notamment dans la zone de Timétrine, un nombre important des leaders et groupes terroristes se sont fixé rendez-vous.

En plus du chef du groupe terroriste Ançar Eddine, Iyad Ag Ghaly, il y avait le fondateur des Forces de libération du Macina, Hamadou Kouffa, selon des sources villageoises.

Hasard de calendrier ou volonté de mettre en pratique la menace de déstabiliser le Mali ? Il y a quelques jours à Dianka, dans le cercle de Niafunké, des travailleurs d’une société de téléphonie ont été froidement assassinés.

Au même moment dans le Centre, des élus et responsables administratifs sont convoqués ou enlevés par les groupes terroristes. Que dire des embuscades au quotidien qui se multiplient dans les localités du Nord et qui n’épargnèrent même plus les civils ?

Certains observateurs avertis de la question terroristes ont vite fait le lien entre la multiplication des attaques terroristes, la mise en place de la Force conjointe du G5-Sahel, le retour de l’administration amorcée et l’organisation des élections de 2018.

En tout cas, les dernières actions terroristes dans le Nord et le Centre du pays prouvent que les groupes terroristes s’organisent à nouveau pour la sarabande funeste. Sans entrer dans les détails, les groupes terroristes veulent en découdre avec les pays du Sahel, en particulier le Mali.

Des interrogations tout de même. Comment Iyad Ag Ghaly qui est recherché par certaines puissances peut librement se déplacer dans le Nord ? Que font véritablement la force Barkhane et la Minusma dans la traque des terroristes ? Il y a anguille sous roche.

Les dernières déclarations du chef de l’opération Barkhane en disent long sur la portée et la nuisance des actions terroriste du terroriste Iyad Ag Ghali sur les groupes comme ceux du Centre.

A.M. C.

Source: L’indicateur du Renouveau

Commentez avec facebook

Comments are now closed for this entry

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Présidentielle 2018 : l’Interview de la Semaine

Coup d'gueule

« Choguel Kokala Maïga est complice dans le massacre de 200 enfants du Mali le 26 mars 1991 », Dixit Aguibou Koné, ancien de l’AEEM et candidat à la présidentielle 2018

« Choguel Maïga ? Un complice passif des massacres qui doit sa liberté au choix de la réconciliation nationale décidée après le 26 mars; car trop de gens étaient mouillés dans le massacre des enfants du Mali : plus de 200 morts en 4 jours, des milliers de blessés.

Lire la suite

Blog

« Si nous disons la vérité en faisant preuve d'humilité et de bon sens, le Mali va se redresser »

La classe politique dirigeante depuis 1960 y compris Moussa Traoré lui même est celle formée par l'USRDA. Que l'ADEMA et ses partis fils aient imposé une culture de parti unique de fait, ne doit étonner personne, pas plus que leur corruption.

Lire la suite

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

Candidat sans casier

19 Avril


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

Appels sur l'Actualité à Bouaké

19 Avril

© Dépêches du Mali 2012 - 2018