Jeudi 19 Avril 2018

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

A la une

Le football malien mis en quarantaine : Arrêt de la saison sportive jusqu’en 2018 !

Le mercredi 6 décembre 2017, le Secrétaire générale de la Fédération Malienne de Football, Ségui Kanté a rendu publique une lettre circulaire N°002/2017-2018 adressée aux secrétaires généraux des ligues régionales de football portant sur l’arrêt de la saison sportive 2016-2017 à compter du 5 décembre 2017.

La crise du football malien n’a pas fini de dévoiler toutes ses facettes. Comme une situation de non retour, elle vient de mettre en quarantaine la saison sportive sur toute l’étendue du territoire. Il faut craindre maintenant la participation de notre pays aux compétitions internationales.       

En prélude à l’ouverture de la nouvelle saison 2017-2018, le Secrétaire Général de la Fédération Malienne de Football a informé le public sportif de l’arrêt de la saison sportive 2016-2017 à travers une lettre circulaire N°002/2017-2018 adressée aux secrétaires généraux des ligues régionales. Cela afin que certaines dispositions qui ont été prises permettent aux responsables et aux pratiquants de se préparer pour les prochaines échéances, soutient cette lettre.

Il s’agit de l’arrêt de la saison sportive 2016-2017 à compter du 5 décembre 2017 avec, comme conséquence, le titre vacant de champion pour cette année (cf art.73.4 des règlements  généraux) et l’annulation de la décision n°019/2016-2017/P. ce, portant prolongation de la saison en date du 29 septembre 2017.

D’après le secrétaire général de la FMF, cet arrêt est surtout motivé par le retard considérable  dans la programmation des compétitions en raison des arrêts intempestifs et de la fermeture des stades par le ministère des Sports. De même, les coûts de financement et la fatigue des pratiquants ont aussi pesé dans la prise de cette décision.

Le nouveau chronogramme est ainsi défini : Période de mutation (11 décembre 2017 au 10 janvier 2018), la montée à la ligue 1 Orange (du 20 au 30 décembre 2017) et l’enregistrement des licences (du 1ère janvier au 29 février 2018). 

 Par Safiatou Coulibaly

Source: Le Sursaut

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Présidentielle 2018 : l’Interview de la Semaine

Coup d'gueule

« Choguel Kokala Maïga est complice dans le massacre de 200 enfants du Mali le 26 mars 1991 », Dixit Aguibou Koné, ancien de l’AEEM et candidat à la présidentielle 2018

« Choguel Maïga ? Un complice passif des massacres qui doit sa liberté au choix de la réconciliation nationale décidée après le 26 mars; car trop de gens étaient mouillés dans le massacre des enfants du Mali : plus de 200 morts en 4 jours, des milliers de blessés.

Lire la suite

Blog

« Si nous disons la vérité en faisant preuve d'humilité et de bon sens, le Mali va se redresser »

La classe politique dirigeante depuis 1960 y compris Moussa Traoré lui même est celle formée par l'USRDA. Que l'ADEMA et ses partis fils aient imposé une culture de parti unique de fait, ne doit étonner personne, pas plus que leur corruption.

Lire la suite

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

Candidat sans casier

19 Avril


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

Appels sur l'Actualité à Bouaké

19 Avril

© Dépêches du Mali 2012 - 2018