Mardi 23 Janvier 2018

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

A la une

Production minière : L’or apporte au Trésor Public malien plus de 300 milliards FCFA

Le jeudi 09 novembre 2017, le ministre du Commerce, porte-parole du gouvernement, Abdoul Karim Konaté, a animé dans son département la 20ème édition du point de presse  hebdomadaire du gouvernement.

Il  était assisté des ministres des Mines, Pr Tiémoko Sangaré et de l’Artisanat et du Tourisme, Nina Walet Intalou. Outre les deux communications verbales du dernier conseil des ministres à l’ordre du jour, diverses questions ont été débattues.

A en croire le ministre des Mines, à la date du 30 septembre 2017, la production industrielle d’or au Mali était de l’ordre de 37 tonnes/an (uniquement les sociétés minières), alors que la quantité d’or produite à travers l’orpaillage (production artisanale) en l’absence de statistique, est estimée à 4 tonnes/an. Une estimation biaisée. « Lorsque la  production nationale était de l’ordre de 50 tonnes, il nous  est revenu qu’aux Emirats Arabes, il y a des gens qui avaient acheté pour près de 60 tonnes d’or en provenance du Mali. Or dans la cinquantaine de tonnes d’or produite  par le Mali, aucun gramme d’or ne va officiellement vers les Emirats Arabes », argumente-t-il. Toutes choses,  selon lui,  qui ont motivé le  gouvernement à organiser et encadrer désormais  ce secteur.

Le ministre des Mines a invité les média à participer aux prochaines  Journées minières et pétrolières qui auront lieu du 21 au 23 novembre 2017. Le Prof Sangaré  a  indiqué  que le gouvernement a décidé que  les revenus tirés de l’exploitation des ressources minières du Mali soient  dorénavant répartis de manière à ce que l’Etat ait une part substantielle.  Pour cela, il a informé  que le code minier est en relecture pour prendre en charge nombre  d’aspects qui vont concourir à  l’épanouissement du secteur. D’après le ministre des Mines, notre pays possède  un potentiel  pétrolier  très important avec 900 000 km2 de bassin pétrolier, pour seulement 5 forages. Mais  c’est l’or  qui offre  plus de 300 milliards FCFA de rentrée fiscale à l’économie malienne.

Le ministre de l’Artisanat et du Tourisme, Nina Walet Intalou,  a largement communiqué sur la tenue du  premier Salon International de l’Artisanat du Mali (SIAMA).  Elle a annoncé qu’il se tiendra  du 18 au 26 novembre courant  au Parc des Expositions de Bamako. Nina Walet  Intalou a estimé  le coût d’organisation de ce salon à près de 170 millions de FCFA.

Gaoussou M. Traoré

Source : Le Challenger  14 Nov 2017

 

Commentez avec facebook

Comments are now closed for this entry

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Coup d'gueule

La Démission manifeste de la diplomatie du Mali face à la rébellion

Une délégation de la Coordination des mouvements de l’Azawad (CMA) séjourne depuis hier aux Etats-Unis…en l’absence de la diplomatie malienne. Une véritable insulte à l’endroit de l’Etat malien.

« Dirigée par Bilal Ag Cherif du MNLA et Alghabass Ag Intalla du HCUA, la délégation rencontrera les membres du Conseil de sécurité de l’ONU pour, dit-on, émettre son avis sur les blocages du processus de paix. 

Lire la suite

 

Blog

Quand l’histoire donne raison au « King »

L’unité, la construction citoyenne, la liberté, l’égalité, la justice sociale sont autant de valeurs prônées par Martin Luther King. Jeff Kelly Lowenstein, journaliste d’investigation et Professeur à l’Université de Colombia, revient sur l’immense héritage sociétal légué par l’apôtre de la non-violence à l’humanité entière en le confrontant au contexte américain sous Trump.

Lire la suite

« Prix Oumar Diallo » 2e édition

« Comment les pays africains peuvent-ils contribuer à résorber l’immigration clandestine ? »

Termes de référence du concours – Modalités générales

1- Dépêches du Mali, journal d’information en ligne ayant son siège à Hamdallaye ACI 2000, Rue : 390/Porte : 1687/ BP : 1744 Bamako (Mali), organise le concours « Prix Oumar Diallo », 2e édition.

Le concours est organisé en partenariat avec :

Lire la suite

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

Dieu et Président-Fondateur

22 Janvier


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

[Vos réactions] Trump: bilan d’un an au pouvoir

22 Janvier

© Dépêches du Mali 2012 - 2018