Mardi 12 Décembre 2017

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

A la une

Biennale spéciale 2017 : Les activités prévues du 24 au 31 décembre 2017

Après son report en mars 2017 en raison de l’organisation de la Conférence d’entente nationale, l’édition spéciale de la Biennale 2017 devrait se dérouler du 24 au 31 décembre 2017 à Bamako.

Pour mieux préparer ce rendez-vous culturel majeur, le ministre de la Culture, Mme N’Diaye Ramatoulaye Diallo, a tenu une rencontre d’échanges et d’informations sur cette édition spéciale.

C’était hier jeudi 12 octobre au Mémorial Modibo Keita. Autour de Mme le ministre de la Culture, il y avait les gouverneurs des régions, les acteurs artistiques, les anciens de la Biennale, les notabilités. À l’unanimité, ces différents acteurs ont salué cette initiative du gouvernement qui va en droite ligne de l’application de l’Accord de paix.

En effet, à en croire N’Diaye Ramatoulaye Diallo, au-delà de la cohésion sociale nationale, l’édition spéciale vise une large mobilisation pour la construction nationale, l’exploitation et la conservation du patrimoine national,  la formation, l’échange et le divertissement ainsi que la promotion artistique et culturelle.

Mme Ndiaye a par ailleurs expliqué les motivations qui ont conduit son département à envisager le retour de la Biennale. Il s’agit, entre autres, de la mise en œuvre effective de l’accord pour la paix, la renaissance culturelle de notre pays et les retrouvailles entre les différentes ethnies du pays.

Au nom des différents gouverneurs de région, Mme Aminata Kane, gouverneur du district de Bamako, a réaffirmé l’accompagnement de ses collègues pour la  réussite de l’événement. Le même message a été donné délivré par les chefs coutumiers de Bamako. L’événement se tiendra au Stade omnisport.

Y. Doumbia

Source: L'Indicateur du Renouveau

   

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Coup d'gueule

 IBK à propos de l’argent : "je ne suis pas un homme d'argent et les Maliens le savent »

«  J'ai été le plus pauvre des principaux candidats à l'élection de 2013 et je ne suis pas devenu le plus riche des présidents...Le montant de souveraineté dont je dispose est ridicule...Je pioche dans mes réserves personnelles pour financer des activités sociales. Je déclare mes biens chaque année et je viens de contracter un prêt pour construire une maison...Mon modeste compte (à l'étranger) à l'agence parisienne de la BMCE est débiteur de 137 euros… ». 

Blog

 Paradis fiscaux : quatre pays de l'Union européenne méritent d'être sur liste noire, selon Oxfam

http://depechesdumali.com/blog/paradis-fiscaux-quatre-pays-de-lunion-europeenne-meritent-detre-sur-liste-noire-selon-oxfam/

Alors que la Commission européenne doit dévoiler sa liste noire des paradis fiscaux le 5 décembre, l'ONG prend Bruxelles de court et énumère ce mardi les 35 pays, hors-Union européenne, qui mériteraient d'y figurer.

Après les "SwissLeaks", les "LuxLeaks" et les "Panama Papers"... les révélations récentes des "Paradise Papers" - sur les pratiques d'optimisation (parfois de fraude) fiscale des grandes entreprises et fortunes de ce monde - exercent une pression supplémentaire sur les décideurs politiques. A ce titre, la Commission européenne, désireuse de frapper "au portefeuilles" les fraudeurs, doit dévoiler le 5 décembre sa liste noire des paradis fiscaux.

Lire la suite

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

La santé de Président-Fondateur

11 Décembre


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

Vos questions d'actualité

11 Décembre

© Dépêches du Mali 2012 - 2017