Mercredi 13 Décembre 2017

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

A la une

Visite auprès des Forces françaises barkhane au Mali : Macron évite Bamako et se rend à Gao

Le président nouvellement élu de la France se rendra ce vendredi 19 mai auprès des troupes françaises de l’opération Barkhane à Gao.

Le candidat de « La France en Marche » ira directement à Gao sans passer par Bamako. Et le président IBK devrait effectuer le déplacement en 7ème région pour accueillir son hôte. Les deux chefs d’Etat devraient s’entretenir deux fois dans la journée. 

Ce qui frustre biens des Maliens qui estiment qu’Emmanuel Macron devait inéluctablement entamer sa visite en passant par Bamako. Les commentaires fusent de partout. Selon plusieurs utilisateurs des réseaux sociaux, pour l’honneur du Mali, IBK ne devrait pas effectuer le déplacement de Gao.

Le président français avait en effet prévu de dédier ses premiers jours de pouvoir aux militaires français sur les théâtres de combat.

Gao est actuellement la plus importante base française sur un théâtre extérieur, avec 1600 soldats. 

Par David Dembélé

 

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Coup d'gueule

 IBK à propos de l’argent : "je ne suis pas un homme d'argent et les Maliens le savent »

«  J'ai été le plus pauvre des principaux candidats à l'élection de 2013 et je ne suis pas devenu le plus riche des présidents...Le montant de souveraineté dont je dispose est ridicule...Je pioche dans mes réserves personnelles pour financer des activités sociales. Je déclare mes biens chaque année et je viens de contracter un prêt pour construire une maison...Mon modeste compte (à l'étranger) à l'agence parisienne de la BMCE est débiteur de 137 euros… ». 

Blog

 Paradis fiscaux : quatre pays de l'Union européenne méritent d'être sur liste noire, selon Oxfam

http://depechesdumali.com/blog/paradis-fiscaux-quatre-pays-de-lunion-europeenne-meritent-detre-sur-liste-noire-selon-oxfam/

Alors que la Commission européenne doit dévoiler sa liste noire des paradis fiscaux le 5 décembre, l'ONG prend Bruxelles de court et énumère ce mardi les 35 pays, hors-Union européenne, qui mériteraient d'y figurer.

Après les "SwissLeaks", les "LuxLeaks" et les "Panama Papers"... les révélations récentes des "Paradise Papers" - sur les pratiques d'optimisation (parfois de fraude) fiscale des grandes entreprises et fortunes de ce monde - exercent une pression supplémentaire sur les décideurs politiques. A ce titre, la Commission européenne, désireuse de frapper "au portefeuilles" les fraudeurs, doit dévoiler le 5 décembre sa liste noire des paradis fiscaux.

Lire la suite

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

Opposition désunie

12 Décembre


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

[Vos réactions] Deux ans après la COP21, quels changements?

12 Décembre

© Dépêches du Mali 2012 - 2017